Sortir de la souricière

De toute façon il fallait un coupable. Cela ne pouvait être que moi étant donné la débauche de moyens mis en œuvre à partir d’un signalement foireux de la police néerlandaise que personne n’a pris le temps de vérifier. Personnellement je n’ai rien contre le fait que la police surveille Internet pour traquer les pédophiles, mais quand il n’y a pas plus de pédophiles que d’arrêtes dans la dinde, est-il vraiment nécessaire de s’acharner pour trouver un coupable ?

Après avoir passé 56 heures dans les culs de basse fosse de la république, m’être mis entièrement à poil au moins trois fois pour la fouille, toussé accroupi pour faire sortir dieu sait quoi de mon anus, décliné mon identité et ma date de naissance à l’infini, tenté de faire tenir mon pantalon sans ceinture et mes chaussures sans lacets, je franchis les dernières étapes interminables du labyrinthe bureaucratique qui doit m’ouvrir les portes de la bien nommée souricière.

Le simple fait d’avoir à remettre mes lacets dans mes basquets me semble relever d’une épreuve de logique de géométrie de niveau Bac +5. Etaient t’ils lacés à l’horizontale ou en biais ces maudits lacets lorsque je suis arrivé ? Et par quel coté dois je commencer pour être sur d’arriver de l’autre avec assez de longueur ? Vous rigolez, mais quand est ce que vous avez entièrement défait et remis vos lacets pour la dernière fois : pas récemment à mon avis, et peut être pas après deux nuits blanches allongé par terre. C’est que je crains par-dessus tout d’avoir à recommencer plusieurs fois l’exercice qui ne peut que prolonger ma présence dans ce cloaque. Il se fait tard, et bien que privé de montre depuis le début de ma descente aux enfers, j’aperçois la nuit tombée par soupirail entrouvert. Et s’il y avait une heure limite pour quitter la souricière ? J’ai déjà découvert que les 48 heures de garde à vue peuvent être en fait 58 …

J’ai plus de chance avec la ceinture de mon pantalon : elle me serrait un peu sur le dernier trou et maintenant je l’ajuste deux crans plus loin sans le moindre effort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :