Il était deux fois…

IL ETAIT DEUX FOIS

Il était deux fois parce que la police et la justice a déjà détruit une fois le manuscrit de ce livre, que j’ai du réécrire d’après mes souvenirs et les documents conservés par mon avocat.


Il était une fois une justice qui a fermé les yeux sur les crimes les plus odieux pendant des décennies, réduisant au silence des victimes innocentes pour préserver l’honneur des coupables. Il était deux fois, une justice qui avec le zèle des convertis cherche à racheter son passé glauque avec des coupables imaginaires, tout en relâchant dans la nature sans surveillance les vrais prédateurs, car comme tous les autres corps de l’État, elle est en faillite.
Il était une fois une magistrature dépendante, a genoux devant l’opinion publique rendue hystérique par ses gesticulations brouillonnes, qui préfère poursuivre les journalistes trop curieux tout en relaxant les pédophiles en leur prescrivant du Viagra.

Il était une fois énorme scandale de photos pédophiles, impliquant des milliers de filles mineures, des centaines de milliers de clients dans le monde entier, et dont personne n’a jamais voulu parler. Il était deux fois l’histoire d’un journaliste qu’on a cherché à réduire au silence.

C’est l’histoire d’une police en roue libre qui dénonce et perquisitionne, transformant en plat de résistance la compote avariée des dénonciateurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :